Photo de dauphin

UBISea: la prochaine étape

Il y a presque un an nous vous avons présenté UbiSea, un prototype de bouée connectée, qu'est-il devenu ? La réponse se trouve dans la suite de cet article !

Ubidreams
Partager:
  • Vous n'avez pas accepté les cookies pour activer ce service. Vous pouvez changer vos choix de cookies en cliquant en bas à gauche
  • Vous n'avez pas accepté les cookies pour activer ce service. Vous pouvez changer vos choix de cookies en cliquant en bas à gauche
  • Vous n'avez pas accepté les cookies pour activer ce service. Vous pouvez changer vos choix de cookies en cliquant en bas à gauche

Le projet UBISea

Le projet UBISea est mené conjointement par Ubidreams, Systel et le Laboratoire L3i situé à La Rochelle. Il a pour objectif le prototypage d’un réseau de bouées connectées capables de détecter et d’informer en temps réel sur des phénomènes acoustiques ou visuels dans un environnement marin. Une des applications de ce système est de fournir aux autorités locales le moyen de surveiller ds zones spécifiques et d’alerter en cas de présence ou de comportement frauduleux.

Après une première étude de faisabilité portée sur la détection de navires, un nouveau volet du projet vise à adapter le dispositif à la détection de mammifères marins (Dauphin commun) dans des zones marines impactées par l’activité de pêche. Un tel dispositif fournirait une aide à la gestion locale du milieu marin, en permettant un balisage de zones d’exclusion d’activité plus précis sur le plan géographique et saisonnier ; et plus proche des besoins réels. 

L’intelligence artificielle au service de la gestion du milieu marin

La prochaine étape du projet serait la reconnaissance acoustique automatique des clics et sifflements de Dauphins communs par le recours à l’intelligence artificielle via l’entraînement d’un réseau de neurones profond (Deep Learning). Ce travail serait réalisé en partenariat avec l’Observatoire Pelagis [https://www.observatoire-pelagis.cnrs.fr/] à La Rochelle, spécialisé dans l’observation et l’étude des mammifères et oiseaux marins. Leur expertise permettrait de fournir les données acoustiques labellisées, indispensables pour l’entrainement du modèle.

Le projet viserait dans un premier temps à tester différents réseaux de neurones, faisant intervenir plusieurs technologies (package Ketos [https://docs.meridian.cs.dal.ca/ketos/] implémenté sur Tensorflow, Pytorch), puis de comparer leurs efficacité et leur portabilité sur un système autonome embarqué.

DéveloppementIOT

Une question, un projet ? Nous vous aidons à définir votre projet.